Le Conseil du Contentieux des Etrangers

Le Conseil du Contentieux des Etrangers est une juridiction administrative indépendante. Le Conseil peut être saisi de recours contre les décisions du Commissariat général aux Réfugiés et aux Apatrides, contre les décisions de l’Office des Etrangers et contre toutes les autres décisions individuelles prises en application de la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers (Loi sur les étrangers).

Lire la suite...

Mesures CORONA/COVID-19

(Mise à jour 2/11/2020)

Le Conseil du contentieux des étrangers, comme les autres juridictions administratives est  repris dans la liste des services essentiels (MB 01/11/2020). Les audiences sont maintenues. Au vu de l’augmentation du nombre de contaminations, il est réellement crucial que les mesures de sécurité soient scrupuleusement respectées, Dans l’intérêt de votre santé et de celle de nos collaborateurs.

Tout comme durant les mois écoulés, l’accès aux bâtiments ne sera autorisé que pour les personnes qui sont convoquées à l’audience (l’avocat du requérant, le requérant s’il veut comparaitre en personne, l’avocat ou le représentant de l’administration concernée et, le cas échéant, un interprète). Chaque visiteur est tenu de porter son propre masque dans le bâtiment et doit respecter une distance d’1,5 mètre  avec les autres personnes . Les instructions de l’agent de sécurité et du personnel de l’accueil doivent être strictement respectées.

Afin de limiter les déplacements, il est conseillé aux parties de se faire représenter selon les modalités prévues à l’article 39/56, alinéa 3 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement et l'éloignement des étrangers.   

Vous trouvez plus d’informations dans les FAQ.

Actualités

12/10/2021

Les services d'asile et de migration organisent une sélection statutaire pour les assistants administratifs néerlandophones (niveau C). Il y a également plusieurs postes vacants au greffe du Conseil.

Vous trouverez plus d'informations sur le contenu du poste, les compétences, l'offre, etc. via ce lien. Vous pouvez poser votre candidature jusqu'au vendredi 22.10.2021.

05/10/2021

Il ressort des éléments disponibles que les parents, en leur qualité de représentants légaux de l'étranger mineur, ont des intérêts contradictoires. Malgré cela, l'avocat a initialement déclaré, de manière explicite, qu'il avait été mandaté par les deux parents. Par la suite, l'avocat s'est toutefois rétracté et a demandé au Conseil, conformément à l'article 484 du Code judiciaire, de déclarer nul l'acte juridique qu'il avait accompli au nom de la mère de l'étranger mineur. La mère de l'étranger mineur a, quant à elle, déposé une demande en intervention.

05/10/2021

Sara Lembrechts, chercheuse à l'Université de Gand, effectuera au cours de l’année à venir un travail de terrain au Conseil dans le cadre de son doctorat sur "Les droits des enfants dans les procédures de recours en matière d'asile".

À cette fin, elle passera quelques jours par semaine au Conseil où, outre l'analyse de la jurisprudence pertinente, elle observera comment les juges et les autres employés du Conseil entrent en contact et interagissent avec les enfants et les jeunes pendant la procédure de recours en matière d'asile.