Palestinien de Gaza - situation récemment modifiée

Le Conseil ordonne des mesures d’instruction complémentaires en raison de la modification de la situation depuis la décision du Commissaire général.

Les deux parties confirment l’importance de l’accessibilité du poste-frontière à Rafah lors de l’évaluation des demandes de protection internationale des ressortissants palestiniens de Gaza.

A l’audience, le requérant apporte une information très récente de la BBC de laquelle il ressort que la frontière est à nouveau fermée depuis le 6 janvier 2019 à cause des tensions très vives entre le Fatah et le Hamas.

La situation radicalement modifiée au poste-frontière nécessite un examen rigoureux (CCE 19 janvier 2019, n° 215 224).

18/01/2019